Votations, piège abscons

Initiative sur les soins infirmiers :

S’assurer que papi et mami, que l’on voulait dézinguer la veille au cocktail lytique par paquets de douze, puissent continuer d’être « sauvés » à grands coups de troisième dose par du personnel qualifié. Le Conseil fédéral dit non, qui préfère continuer de taper dans les grands réservoirs frontaliers et des pays du Maghreb, moins chers aussi bien à former qu’à salarier.


Cet article est réservé aux donateurs
Faire un don
Se connecter

Qui gagne perd

Même en cas de victoire le 28 novembre, le peuple devra continuer de bouffer du masque, de la seringue, de l’ « Ausweis schnell » et de la morale à deux balles jusque fin mars 2022. Petite subtilité constitutionnelle, l’art. 165 al. 2 statue en effet qu’en cas de référendum contre une loi fédérale urgente, celle-ci tire encore un an après son adoption. La loi est du 19 mars, faites le calcul. Ca donnerait presque envie de bousculer respectueusement une barrière.

Merci à X.

Féminisme : Un dernier coup de pelle à la presse romande

Fossoyeur historique de tous les titres qu’on lui a confiés, L’Hebdo, Saturne, puis, enfin, il était temps, Le Matin, Ariane Dayer est en passe de réussir son pari avec Le Matin Dimanche, qui a déjà perdu près de la moitié de son lectorat mais résiste encore. Sa solution ? Plus de féminisme.


Cet article est réservé aux donateurs
Faire un don
Se connecter