Le Styx en pédalo

Après une vie d’humiliations et de misères, pourquoi ne pas vous ridiculiser une dernier fois en passant dans l’au-delà ?

Vous n’en avez pas assez des avanies des fétichistes de la pensée muselière et autres fanatiques du nouvel ordre social, faites-vous donc pousser vers l’incinérateur en vélo-taxi corbillard par deux bourbines en livrée grise et casqués de sagex.


Cet article est réservé aux donateurs
Faire un don
Se connecter