COVID 19 : l’OCVS reconnaît vouloir diviser la population

L’aveu. Dans sa réponse du 2 novembre 2021, suite au recours d’une association, l’Organisation valaisanne des secours (OCVS) admet, par inadvertance, son but réel : Séparer les vaccinés des non-vaccinés.

En juin dernier – il ne faut pas être pressé – l’association X demande bien sagement l’aval de l’OCVS pour organiser un petit événement dansant, limité à 30 personnes, moyennant la privatisation d’un lieu public pour « s’amuser entre amis ». Pour l’OCVS, bien sûr, c’est nyet, il faut le nouveau permis d’exister pour oser se livrer, à 30, à des manifestations de réjouissances subversives. En outre, une fête privée ne saurait se tenir dans un lieu public, même privatisé ; bienvenue dans le monde d’après. L’association fait recours. Patienter au moins 4 mois pour que la cause soit seulement commencée d’être instruite.


Cet article est réservé aux donateurs
Faire un don
Se connecter